Gestion de vos alertes

!

Partager
Devise:
French English Italian Russian Spanish

DE gros investissements se font pour embellir Essaouira à l?approche de la saison estivale. Actuellement, les travaux s?accélèrent pour étendre et augmenter la capacité d?accueil de la plage et de la corniche. De même, de nouveaux espaces sont en cours d?aménagement pour accueillir des infrastructures sportives. Par ailleurs, de nouvelles aires de promenade seront aménagées. Il en sera ainsi de la capacité des parkings qui va être renforcée. Avec les nouvelles extensions, la corniche d?Essaouira atteindra une longueur totale de 4 km pour un investissement de l?ordre de 5 millions de DH, financé totalement par la province.
L
?actuelle plage de la ville s?est vu attribuer le label «Pavillon bleu» durant la dernière saison estivale, la partie labellisée qui ne dépasse pas 800 m de long, a connu une forte occupation. Quant aux parkings des voitures, ils étaient en permanence saturés.

Et c?est pour remédier à cette situation que l?aménagement d?une nouvelle corniche dans le prolongement sud de celle labellisée a été projeté par les autorités locales.
Cette partie de la plage constitue un point de jonction stratégique entre la station balnéaire Mogador au sud et le boulevard de la corniche au nord. Zones, aux fortes potentialités touristiques, est-il indiqué. Ainsi, l?aménagement prévu dans cette partie de la plage se fera sur une superficie de 8 ha financé par le budget provincial. Elle comprendra deux parkings, l?un sur 15.310 m2 et l?autre sur 10.485 m2. Des espaces réservés pour les clubs de sports nautiques sont également au programme ainsi que des espaces verts et des promenades avec

eclairage décoratif.

La reconstruction du pont sur l?oued Ksob est aussi lancée pour assurer la liaison entre la ville et la station touristique Mogador. Le pont de 240 m de long et de 10 m de large nécessitera un investissement de 32 millions de DH. Les travaux ont été lancés en avril dernier pour une

durée de 14 mois.

En parallèle à ces travaux, le Conseil régional a contribué pour 2,2 millions de DH dans la rénovation de l?éclairage de l?entrée de la ville par Marrakech et du boulevard Aqaba.

Le projet de ceinture verte est aussi lancé pour 9,2 millions de DH. Ce projet est financé dans un cadre conventionnel liant le département des Eaux et Forêts, la fondation Total, la société Al Omrane, la province et la municipalité. L?aménagement se fera sur une superficie de plus de 38 ha. Il s?agit de créer des terrains de sport, des espaces verts, des placettes, des aires de jeux pour les enfants ainsi que des sentiers à l?intérieur de la forêt.
Par
ailleurs, la ville vient de procéder à la rénovation du réseau de l?assainissement liquide avec la mise en place d?une station d?épuration des eaux usées pour près de 100 millions de DH (cf.www.leconomiste.com). De même, l?eau potable ne pose plus problème pour les habitants d?Essaouira. En effet, les grands chantiers lancés en 2006 pour la mise à niveau du réseau d?alimentation sont aujourd?hui achevés. Le projet, confié à l?Office national de l?eau potable (ONEP), a nécessité pour sa part une enveloppe de 120 millions de DH. Enveloppe

financée par la Banque africaine de développement (BAD).

 «L?objectif était de remédier aux perturbations constatées en période de haute fréquentation touristique et durant les festivals», est-il expliqué.

 

Source : L?Economiste